Confidences sur l'oreiller

28 août 2009

1ère approche

Pour commencer, je fais la pub pour le blog qui m'a inspirée : http://arigondas.canalblog.com/

Je vais, tout comme ce blogger, te confier mes rencontres. Peu importe leurs durées, l'important c'est l'intensité du moment.

Ma mémoire me fera sûrement défaut, mais je promets de ne pas mentir, et de relater au mieux les faits.

Tout comme le jeu de la séduction, les sentiments amoureux et la Passion, l'acte sexuel est un partage où on apprend le fonctionnement de l'autre mais aussi de soi même.

J'espère que notre échange sera riche.

 

 

--

Posté par Myspa à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 août 2009

La petite bourgeoisie

stella_Evil___high_heels_9

Nombreuses avances. La prose est chaude. Le Perrier/Get 31 nous ennivre. Les éclats de rire deviennent sourires. Il s'avère que je n'esperais même pas l'embrasser. Castes différentes. Nous jouons et aimons perdre. Il m'emmène loin de la foule de cette boîte branchée, chez lui. Et il s'avère que la petite borgeoisie ne trouve plus ses repères dans son propre lit, sous le toit même de ses géniteurs.

Alors je prends les choses en mains (à 2 mains même...). La taille de son sexe peut se comparer à son compte en banque.

Et au moment où il prend les dessus (oui oui dessus), il se casse le frein.

 

Fin.

--

Posté par Myspa à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2009

Best of Deluxe

hakanphotography___Be_Careful_With_My_Heart_2

Après lui, plus rien n'a de saveur. En particulier, le sexe.
Nos corps s'uniss(ai)ent dans un parfait accord.
Il m'a appris à libérer le mien. Je lui ai appris à gérer le sien.
Chaque position était maîtrisée. Chaque endroit exploitée.
Chaque orgasme savouré.

Tu me connais sur le bout de langue, mais je suis ton héroïne.

Après l'injection, le consommateur a un sentiment de bien-être intense, une impression de chaleur, de relaxation et de désinhibition.

Sans moi, tu ne planes plus.
Sans toi, mes nuits sont vides de sens.

"Mais qui nous sauvera ?"
"Je ne peux plus dire NON !"
{Damien Saez - "Crépuscule"}

Notre amour n'avait d'égal que son narcissisme.
--

Posté par Myspa à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 septembre 2009

Mattez mon métisse

 

sigpras___morning_love

Il a laissé un parfum des îles sur mes oreillers.

Une personnalité convoitée pour les mauvaises raisons.

Son intelligence me bouleverse

enfouie dans le milieu de la nuit - où il travaille.

Ses propositions indécentes ont attisé ma curiosité.

J'ai aimé la fausse timidité de ses gestes.

J'ai aimé joué avec lui.

I'm her n°2.

Ses relances sont nombreuses

mais remettre le couvert avec le même homme

m'ennuie d'avance.

 

Et pourtant...

 

A voir !

 

--

Posté par Myspa à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2009

False birthday sex

 

Belle est la chute qui m'entraîne vers ce chemin connu

Rien de m'arrête
J'aime tomber là, à ses pieds.

La route me fascine encore
Même si tout y est logique

Aucune difficulté
L'attraction est parfaite

Là-haut, Cupidon ne s'étonne plus de rien :
Cette époque n'est différente en rien.

--

Posté par Myspa à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 septembre 2009

Grand (Corps) Malade // Aparté -1-

Un passage par l'Enfer, nous l'avons tous vécu, ou ça ne serait tarder...

Voilà le recit du mien :

Je ne souhaiterai cela même pas à mon pire ennemi.

Luis_Royo_01

fin 2004 :

malgré son physique, il me plaisait
il avait les mots pour me séduire

il m'aimait, trop je crois
je l'aimais, trop je crois

18 ans à peine
mais ma vie est allée à reculons

il fallait le voir, tous les week-end
il fallait être joignable, tout le temps

--

Le sexe nous liait. Uniquement cela ...?...
Il me contrôlait. Il contrôlait mon corps et mon esprit.
Le diable est en lui. Le Mal m'a jeté dans ses bras.

--

 

il n'aimait pas mes amis
mes amis ne l'aimaient pas
il a fallu choisir son camp, sinon ...!...

je voulais le quitter, il me harcelait
je le quittais, il menaçait de se tuer

je refusais ses avances, il me frappait
je les acceptais, il me frappait
mais jamais assez pour laisser des marques
les traces indélébiles sont gravées dans ma mémoire

souillée à jamais

Luis_Royo_02

début 2006 :

après de nombreuses séparations
je suis à bout physiquement, moralement

je le quitte, pour de bon
il me harcèle
il est sur tous les fronts :
net, mail, appel fixe, appel mobile, sms, lycée

j'accepte une dernière faveur :
monte dans sa voiture, pour parler
et puis, il roule, roule sans s'arrêter

je suis pétrifiée, figée
il roule vite, trop vite
il fume un joint qu'il avait soigneusement préparé
comme on prévoit un cigare en vu d'une victoire

il s'arrête

nous sommes devant la maison secondaire de ses parents
ville perdue dans un coin touristique... mais en janvier
il me force à rentrer
il me force à m'allonger
il m'attache les poignets (au lit?)

il sort un couteau de cuisine interminable
mais non ce n'est pas moi qu'il veut tuer

c'est lui-même

il veut, comme depuis 1 ans 1/2, se faire passer pour la victime

je hurle autant que je peux
pleure autant que je peux
essaye de m'enfuir
mais en vain
il est fort, trop fort

il veut des explications, "pourquoi tu m'as quitté ?"

mais comme à chaque fois, il n'accepte pas ce que je lui dis
alors comme à chaque fois, j'invente une autre raison

il pleure, n'obtient pas ce qu'il veut
car il ne sait plus ce qu'il veut

puis il craque

il me rend ma liberté
me ramène chez mes parents

----

puis pendant plus d'un mois,
il me harcèle de nouveau sur le net :

il donne mes coordonnées ou plutôt celle de mes parents !
il me vole mon identité : donne des RDV à des inconnus
plusieurs y ont cru et sont venus chez mes parents
il met des photos de moi

m'insulte
me fait passer pour un monstre

fait des burns devant la maison

m'envoie ""accidentellement"" des SMS parlant de moi,
de sa "nouvelle petite amie"
de ses "maitresses" avec lesquelles il m'aurait trompée,
des endroits où il va : c'est à dire les boîtes où je vais...

envoie des MMS à mes potes avec photos de moi dénudée

je suis plus bas que terre
je ne suis plus rien
je craque
je porte plainte le 22/02/2006 à 18h50

sa famille brise le silence :

il est schizophrène et bipolaire ...........

tout ça aurait pu être évité

Luis_Royo_03

Posté par Myspa à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2009

Miroir

hakanphotography___Be_Careful_With_My_Heart_6

Mon reflet dans son esprit embrumé. Face à mon ancien moi-même. Ça me fait mal.

Elle est là inondant la pièce de ce parfum d'envie. L'envie. Voilà des années, que je désire partager quelques heures avec le même corps que le mien, celui d'une jeune femme. Elle cache certainement les mêmes faiblesses. Cette couverture est certes délicate a enlever, mais rien n'est impossible. Je profite alors pour m'y glisser...

Sagement ? Non

Le regard a été droit et sans appel. Je plaide coupable. Coupable d'avoir succombé à ses formes. Coupable d'avoir aimé défier le regard des envieux. Ces regards qui en disent long et vous rappellent à l'ordre. Mais nous sommes seul maître à bord [Fonky Family].

Ensuite vient la parole. Ayant remise ma fameuse couverture, nous trouvâmes rapidement l'unique terrain d'entente.

Malgré le fait qu'elle est un tant soit peu dominatrice (en réalité le mot est faible), elle n'eut pas le temps de commencer la première : le toucher. Je me chargeai aisément de la faire frissonner en glissant ma main dans son dos pour finir dans sa nuque. Même ses cheveux me rappellent les miens. J'y respira un doux parfum... son excitation commença à ce moment précis.

Nos lèvres ont fait plus ample connaissance.

(...)

Arrivées chez elle, nous commençâmes l'échange dans sa douche.
Puis rapidement, nous avons trouver la chaleur de son lit.
La chaleur de sa bouche, sa langue, son cou, ses seins, l'intérieur de ses cuisses...

(...)

Je ne retiens que le meilleur, soit la quasi totalité de ce long moment coquin.

Je suis Bi et je compte bien en profiter encore et encore.

--

Posté par Myspa à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2009

Je vous confie cet aparté -2-

afihara___If_you_leave_me_now

No, he can't read my Poker face. {Lady Gaga}

Je le sens. Je le ressens au plus profond de mon âme. Il n'est pas en mesure de lire dans mon jeu. Partager mes idées, mes ambitions secrètes seraient comme arracher Excalibur aux yeux de ce petit être, c'est à dire visiblement possible et à la hauteur de tous,

mais un seul pourra y arriver.

Ils se succèdent. Passe les uns après dans les autres sur ma route. Certains me laissent des brides de souvenirs très précis. D'autres me laissent indifférente, au point même d'en oublier leur prénom. Devrais-je en avoir honte ? Mais pourquoi vous le demander puisque votre jugement ne sera pas objectif. Si vous pensez être du côté obscure, c'est à dire celui des grands disparus, alors vous me trouverez carrément inhumaine, sans coeur.

Ta nature que tu obtures, le côté obscur de la force. {IAM}

Nous sommes irrémédiablement soumis à notre inconscient
mais aussi notre cœur.

On n'voit bien qu'avec le cœur...
Mais parce qu'à force de vivre, les peines, les joies et les désillusions s'amassent comme l'écume.

Animée par la foi d'un idéal, choisir de n'pas s'taire, chanter jusqu'à ce qu'amour s'en suive.
{Wallen}

C'est décidé, depuis plusieurs heures déjà, je vais réécrire et si il y a de la matière : je m'enregistrerai à nouveau. J'aime le côté amateur de la chose, tellement authentique. Le sens de ce dernier mot me fait frissonner ! J'étais bien partis à l'époque mais j'ai tout laissé tomber car tout s'est envolé sur Son passage. Sûrement pas la bon moment. Sûrement une connerie oui !

 

Feel this
Can you feel this ?
My heart beating out of my chest ? [Bethany Joy - BO One Tree Hill]

Cette série, et précisément ce personnage, m'a poussée à poursuivre ce que j'aime. Pour elle, c'est le chant, pour moi c'est plus l'écriture. Mais peu importe. On laisse trop facilement tomber nos passions suivant la manière dont notre entourage interagit dans notre quotidien. Chose regrettable mais pas irréversible.

I'm  back...

--

Posté par Myspa à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2009

Aparté -3-

Wild_is_the_wind

Retourne en enfer et claque bien la porte.


Tes photos me rappellent les coups que tu me portais. Tes écrits me rappellent ta voix qui m'ordonnait des horreurs. Tout ce qui te touche de près ou de loin me rappelle l'enfer que tu m'as fait vivre. Notre mémoire à long terme a cela de déconcertant, qu'on ne peut sélectionner, trier ce qu'on veut garder, de ce qu'on veut enfouir. Je reste convaincue que tu ne ressembles à personne. Que ton comportement n'était pas humain. Comment aurais-je pu te contrôler ?

Trois ans après, je suis toujours au bord du malaise quand je pense à toi de manière trop précise. Certaines douleurs sont palpables, la mienne est toujours visible malgré les années passées. Tu me hantes encore, jour après jour.

Quand on me demande naïvement ma plus grande peur, je réponds finir seule. Mais c'est bien toi ma plus grande hantise. Ta simple présence me coupe le souffle. Comme un moyen de défense. Comme si je devenais invisible. Car de toute façon tu vis dans un film. Alors tout est permis ?

Tu t'es invité dans mon système limbique (groupe de structures du cerveau jouant un rôle très important dans le comportement et en particulier, dans diverses émotions comme l'agressivité, la peur, le plaisir ainsi que la formation de la mémoire) Tu nourris ma haine, ma détresse et tu as gommé le peu d'innocence qui me restait...

Luis_Royo_04

Je m'adresse à toi qui m'a marquée au fer rouge. Ce sceau est répugnant. Représentant à la fois la honte et la haine. Je le porterai jusqu'à ma crémation. Une fin ironique. Ne dit-on pas que tu es né dans les flammes de l'enfer ? Les miennes me mèneront loin de toi, au paradis. Mon paradis.

---
Anecdote troublante :
un de mes malaises
(le dernier a eu lieu il y a quelques heures)
lors d'un concert où malgré les  10 000 personnes réunies,
... je t'ai frôlé ... La terre s'est alors scindée sous mes jambes.
Elles qui d'ailleurs ne me portaient plus.
Heureusement mes amis avaient pris le relais.
---

--

Posté par Myspa à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2009

Même joueur rejoue encore.

coupé

Boy when you touch my body...
You know you make me feel hot
We're going home after this party...
So you can show me what you got.
We start slow, got all the time you need...
No where to go, baby it's you and me
Let's go....make we....say yo....oh oh....

[Sean Paul, Nina Sky - "Connection"]

 

Boy, tu as eu ta chance. Tu ne l'as pas saisie. Tu ne m'as pas saisie. Tu aurais dû me prendre quand je te l'avais proposé, si facilement. Les cartes étaient distribuées. Elles promettaient une partie gagnante mais tu as préféré une nouvelle donne. Sache qu'il y a un temps pour jouer et un temps pour agir. Trop tard pour mettre ta gène au placard et sortir le grand jeu. Tu n'es plus à la hauteur de la mise. Pourtant tu demandes un sursis. Boy, le temps imparti est écoulé.

Tu as triché cette nuit. Sans rancune.

--

Posté par Myspa à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2009

Sur ma lancée

Sue_Anna_Joe____unBAREable

Chère princesse,

Votre royaume n'est à la porté que des meilleurs d'entre nous. Vous faites vos choix puis laisser faire vos sujets. Parfois vous provoquez, mais jamais n'agirez. Hier soir, vous avez joué ce rôle comme jamais.

Ma douce princesse s'est abreuvée à la source, sans prendre la peine d'y jeter une pièce. Elle préfère rire aux galéjades des badauds.

Puis nous sommes rentrés dans votre modeste demeure... J'ai gouté à votre intimité et votre moitié s'est contentée d'observer.

Pas de retour.

Dans l'attente de vos remerciements, veuillez recevoir Chère princesse, ma plus sincère frustration.

--

Notre comportement au lit est, pour la plupart des pratiquants, dans la parfaite continuité de notre personnalité, de nos agissements. Cette jeune femme n'offre jamais rien, réclame tout et ne remercie jamais. Elle me l'a montré cette nuit, en me laissant seule face à son désir.

Posté par Myspa à 18:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 octobre 2009

Omission semi-volontaire // Aparté -4-

Sue_Anna_Joe___untitled_self_portraiture_III

En relisant mon article du 26 septembre, je remarque une omission... semi-volontaire. J'ai en effet eu un autre coup dur. Un passage à vide, touche d'humour noire : un passage dans le vide.

L'enfer que j'ai vécu avec Grand (Corps) Malade (cf. article du 26 septembre 2009) presque concentré en une nuit.

Un nouvel an trop arrosé, on peut même dire noyé.

--
Je viens à l'instant d'effacer mon article.

Il y a des choses qu'on ne peut vraiment pas partager.
--

Quelques mots clés :

dépucelage, voyeurs, rire,
bad trip, tentative de défenestration,
voyeurs, attouchements,
honte, mal-être......................

Histoire retournée à mon insu
- réputation de salope -
le grand Classique.

--
Un frisson parcourt mon corps face à la banalisation de certains actes.
Dégoût.
Indignation.
Impuissance.
Faiblesse d'esprit.

Le fait que l'Homme distingue le bien du mal
prouve sa supériorité intellectuelle par rapport à toute autre créature ;
mais le fait qu'il puisse mal agir
prouve l'infériorité de son esprit.

[ Mark Twain - "What is Man ?" ]

Posté par Myspa à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2009

Hey Mr. DJ ... Just do it !

Sue_Anna_Joe___i_wish_you_were_here_with_me

Tu fuis, mais quoi au juste ? Une semaine pour évaluer le terrain ne t'a pas suffi. Tu t'es défilé. Je ne suis pourtant que la matérialisation de ton plaisir. Tu me choisis, me désires, me goutes et m'oublies. Tout n'est que pur plaisir. Pur partage. Les deux parties en présence s'accordent. Les règles sont fixées. Aucun pièges en vu. Pourquoi fuir ? Tu préfères le jeu de la séduction ? Mais c'est là que tu es perdant car gouter au fruit de celle-ci peut t'apporter bien plus.

Je déteste perdre.

3 fois à suivre. 3 personnes complètement différentes. C'est trop.

Marre de vous qui me jetez avant même de me rendre obsolète. Situation déconcertante. C'est comme faire du shopping sans argent. On veut l'avoir. On le touche. Mais on n'obtiendra pas satisfaction. Je ne m'avoue pas vaincue pour autant.

Tu crois être le seul à jouer.
Détrompe toi Mister DJ...

--

Posté par Myspa à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2009

Ce jour viendra

celsojunior___Sixth_Sense

Confies moi tes peurs. Exorcises ta peine. Je veux être ta dope : ton amphétamine. L'amphétamine est utilisée comme coupe-faim, comme stimulant du système nerveux central...  Mes yeux nous voient ainsi : tu es l'ombre et je suis la lumière. Celle qui peut succinctement te faire fuir comme renaître... Tu m'as dit avoir besoin de temps et je t'ai conforté dans ce choix.

Le temps commence à manquer tu te questionnes.


La vérité dépend de celui qui écoute.
Et peut importe ce qu'on dit le temps révèle tout.
Le temps fait du bien à l'amour. {Oxmo Puccino}


Franchissement si bouleversant. Nous pourrons le substituer à mon attente, ou choisir de nourrir cette dernière en attendant le prochain Moment avec La prochaine personne.

Décision déstabilisante car rien ne sera plus pareil aux yeux des autres... Alors que nous, nous pourrions construire un avenir sans la solitude pour colocataire.

Situation déroutante. Futur proche instable.

Peu importe. Je n'ai pas peur. J'aime ma vie telle qu'elle est. Tu aimes la tienne comme elle est. Mais un jour nos masques tomberont ... Sans filet nous nous donnerons corps et âme dans une histoire qui en vaudra la peine. Si c'est ensemble ou pas, je nous souhaite tellement de bonheur que mes yeux en pleurent.

Baby si tu savais comme tu m'fais du bien
Quand on a quelques minutes volées au quotidien.

Ton bonheur est le mien. {Shy'm}


Le dernier moment passé avec toi, fût si intense. Je ne veux pas non plus perdre tous ça. Moi aussi j'ai peur. J'avance à reculons vers cette décision. Continuons comme ça.

--

Posté par Myspa à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2009

Insomnie

SubterfugeMalaises___unfold

Insomnie d'une nuit. Illustrant ma vie. L'attente d'une perfection intouchable. Bien plus qu'un fantasme. Un besoin vital. Ma moitié.

La tendresse me dupe.

Être pieds nus nous convient bien un temps.
Se sentir entourée ne me suffit plus.
Le cordonnier de ma vie m'offre un choix honteux.

Tu représentes la paire en vair. Comme dans Cendrillon, c'est toi qui choisira celle qui te correspondra.
Donc non tu n'es pas comme tout le monde. Tu fais parti de ceux qui ne se laisse pas amadouer par les sentiments amoureux. Jusqu'au jour où Cupidon t'aveuglera !

--

Si entourée mais si seule. Les SMS pleuvent mais les auteurs sont trop nombreux... Je ne veux pourtant qu'une personne ! Éloignez-vous. Ce n'est pas vous que j'attends le soir. La nuit. Le matin. A mes côtés. Dans mon cœur. Dans ma tête. Dans ma Vie.

--

Posté par Myspa à 00:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 novembre 2009

Reviens-moi, retiens-moi

hepikied___morning_for_some

Homonyme de prénom et de corps.
Abstinence comblée par la frénésie de nos regards et baisés.
L'intensité s'est illustrée par la force de tes bras me soulevant de terre,
me serrant si fort que mon palpitant a préféré se mettre un instant sur pause.

J'ai vibré comme rarement ...
Se sentir vivant l'espace d'une journée.

Même si hier soir c'était plutôt :

Vivant mais mort.
N'être plus qu'un corps.
Que tout me soit égal.
Plus de mal. [Gérald de Palmas - "J'en rêve encore"]

A coup d'alcool en tous genres, j'ai noyé mes déboires.
Les 3/4 de ma soirée se sont volatilisés dans les méandres de ma mémoire.
Mes larmes ont coulé, ex-prisonnières de ma volonté.
L'hémorragie est criante de vérité...

--
ô toi qui a changé ce cauchemar en un aperçu du paradis

laisse moi y replonger

j'ai besoin de ça

j'ai besoin de ça ?

--

Posté par Myspa à 23:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 novembre 2009

Le retour incongru de mon Alter Ego

angel_sanctuary_3

On n'oublie jamais son 1er Amour...

---------------------------------------------------------------------------------------------------
Extrait de mon
article du 6 août 2009 sur mon ancien blog :

Nous sommes restés ensemble 3 ans. De nombreuses ruptures et tout autant d'aventures. (Trop de) Tromperies de ma part. L'éducation de mes parents étant vraiment stricte, je faisais tout pour dépasser les limites, montrer que j'étais "grande". Et flirter était un hobby quotidien. Malheureusement.

Je le regrette amèrement car lui je l'Aimais, mais je ne savais pas encore la valeur de ce sentiment.

Nous gardons contact mais sa femme a des envies de meurtre contre moi. Les hormones (elle accouche en septembre) n'arrangent rien. Alors il m'appelle en cachette (au secours !). Je tiens beaucoup à ce lien fragile qui subsiste. Nous avons passé les moments clés de notre vie 15-18 ans ensemble. Je lui dois beaucoup, et lui aussi malgré tout.

A l'époque, on s'était inventé un symbole mêlant nos initiales. Nous devions nous le tatouer. Je pense vraiment le faire un jour. Il sera discret. Il sera gravé aussi nettement que dans mon cœur.

Mon alter-ego...
[ une pensée à la superbe chanson de Jean-Louis Aubert ]

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

... surtout quand il vient de vous faire une déclaration de + de 20 minutes.

On dit aussi qu'au moment où notre célibat cesse, un ex pointe le bout de son nez. Là j'ai été servie. Mon 1er Homme m'a recontactée. Il tremblait. Il m'a répété + de 50 fois qu'il m'Aimait.

Il vient d'avoir une fille... et m'annonçait son mariage pour le mois d'août. Mais que peu importe ce qu'il lui arrivera, je serai toujours la femme de sa vie.

Je lui ai dit que j'avais enfoui tout ce que je ressentais. Je lui ai dit qu'il n'avait pas le droit, que nous n'avions pas le droit. Par respect pour ceux qui nous entoure, nos familles. Trop de choses se sont passées. On s'est fait tellement de mal, et pourtant.

Quand on aime vraiment, c'est pour la vie...?...

J'ai écrit (maladroitement) à Mahogany en réponse à son dernier article que mon cœur n'avait pas de saison...
En effet, pas de saison, car on ne compte pas les jours dans l'éternité. Mon Alter Ego sera à jamais encré dans mon âme. Peu importe ce que je vivrai. Une pensée lui sera toujours destinée. Il est le seul qui me comprenne. Le seul qui m'aime et m'aimera autant...?...

Ma dernière Mamie (en vie) a toujours connu et vécu avec le Seul Homme de sa vie. (R.I.P.)
Sa fille, ma Maman est toujours sous l'aile de mon Papa.
Vous serez à jamais mes modèles.

L'éternité a cela de bon, qu'on peut tout y construire.
L'Amour, l'Espoir...
A jamais loin de toi.
Pour eux.
Pour nous.
Pour ta femme et ta fille.
Nous n'avons pas le droit. Plus le droit.

L'Amour est si complexe. Si avide de toucher, de paroles... Le Temps n'a aucun effet sur lui. Seule la mémoire peut changer le cours des choses. Certes nous devrons tôt ou tard, couper les ponts. Mais comment couper le fil invisible qu'il nous lie. Tous ces endroits. Toutes ces paroles.

Coupez les ponts :

J'ai besoin de ça !
Tu as besoin de ça.

Nietzsche a parlé d’un éternel retour pour expliquer l'Eternité. C'est ça à mes yeux, un éternel retour vers le passé, qui m'empêche d'avancer correctement...

Je veux Aimer à nouveau.
Aimer comme jamais.

L'intensité de mon article précédent est l'illustration parfaite de l'histoire que je commence tout juste avec mon Homme actuel (sujet principal de ce fameux article). Ne sois pas blessé par tout ce que je viens d'écrire. Sache que mon cœur est fatigué de tout ça.

Donne moi un nouveau souffle

 

ou fuis comme tous les autres...

--

Posté par Myspa à 21:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

22 novembre 2009

Lutte quotidienne

006

Est-ce trop compliqué ? Je m'y prends peut-être mal.
La nature humaine est ainsi faite.
Je le compare à mon Alter Ego (cf. article précédent).
- Son physique
- Son caractère
- Sa façon de bouger, de s'exprimer
- La fumette
Tout me ramène à lui.

Je jalouse son lien privilégié avec sa meilleure amie, la princesse.
Au milieu de toutes les attentions. L'accaparent à chaque instant.
La possessivité est un de ces (foutus) syndromes signant la fin d'un célibat prolongé.
Je n'y arriverai pas.
La distance sera finalement un avantage (290 km).

Je ne suis pas faite pour ça ? Je ne suis plus faite pour ça ?
Être au crochet d'une unique personne...
J'ai trop donné. Comment entrer dans la normalité ?
Qui pourra m'aider ? Changer mes aprioris ?

J'étouffe. Mes paroles, mes gestes sont épiés.
Les concessions ont déjà commencé.
La cage se referme...
J'envisage de me faire un double, par sécurité.
Je fuirai à la première occasion.

M'envoler.
Respirer.

J'étouffe.

- Sad girl is so tired -

--

Posté par Myspa à 20:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 novembre 2009

Il parait que les voyages en train finissent mal en général...

pour_Elise_001

Vendredi, je prenais le train direction Paris pour une formation.

Dès 8h, je commence par une 1ère B.A. : transports en commun au lieu de ma voiture. Arrivée à la gare, 2ème B.A., caisse au lieu d'une borne automatique. Malheureusement (pour lui?) je tombe sur un gauchiste syndicaliste se contredisant dans son discours, à 2 reprises. Il gromelait dans sa barbe (vraie, elle) "Oh vous pouviez retirer vos billets aux bornes... mais je vais le faire quand même..." et une minute après, il me parle des suppressions massives d'emploi. OK.
Ensuite, il me reproche d'avoir payé mon billet sur internet, rajoute qu'il interdit formellement à ses enfants d'acheter quoi que ce soit en ligne, parce que *montre son écran* rien ne rentre dans les caisses de la SNCF ... et HOP se plante à nouveau en me disant que c'était bête, j'avais payé mon billet au prix fort. OK.
Il veut m'expliquer le principe des périodes bleues/blanches etc... mais là s'en est trop pour mes ptites oreilles, je le stope en disant : "Que voulez-vous, je suis une mauvaise cliente ET JE VOTE SARKO." Fin.

TGV 8818.
Mes voisins se parlent de leur famille, montrent leurs visages. Photos dans porte-feuilles obligent. Principalement de leur femme. Puis ces trois hommes sont remplacés par deux femmes qui parlent, elles aussi, de leur famille. En particulier de leurs enfants.
Instinct primitif vs instinct maternel ?

Dernier TGV.
Il y avait ce couple de bof par excellence. Bof peut-être, mais aveuglement amoureux l'un de l'autre. Alors tu les regardes et en oublies leurs bof attitudes. Après tout, eux, sont en 1ère classe chaque jour qu'ils passent ensemble. Un amour sain. Moi, je suis seule, sur le quai... Et pourtant sur le siège voisin.

 

J'ai commencé ce voyage en train en couple, je l'ai fini en célibataire. La magie de la technologie ? Non, ma connerie en général.

Et voilà c'est fini les copains, on s'est tout dit, on se sert la main. On peut pas mettre 10 ans sur table...

Posté par Myspa à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2009

21 grammes obsession

Ecrit durant l'été 2008

Le poids de mon être est trop lourd.
Ma non-gérance à l'acceptation d'autrui m'autodétruis.
Viens emplir d'amour mon âme.
Alléger mon mal être pour évaporer les êtres du mal.

Peser 21 grammes me fait planer de nouveau.

011

Retour au présent (lundi 30 novembre 2009) :

Cette nuit...

Cette nuit sur la route du retour,
le diable a caressé mes épaules,
le bout de ses doigts a longé mon bras,
et il a agrippé mes poignets.

Un frisson est passé dans chacune de mes veines.
La sensation était comparable à des ongles sur un tableau noir.

Noir.

Quelques coups de volants.

Un de +
et je n'étais plus.

Posté par Myspa à 11:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 décembre 2009

Eternel recommencement

tumblr_ktzw6aZURY1qa3lnoo1_400_large

Comme des grains de sable qui ne restent pas entre nos doigts,
l'Amour nous échappe. On fait tout pour les retenir, mais rien n'y fait,
il y a une fuite.

On s'accroche à peu de chose.
Un regard. Un sourire. Un éclat de rire commun. Un feeling intense.
On s'imagine que tout sera comme nous l'avions imaginé,
alors qu'on connait à peine la personne.

Dès lors où on passe du temps ensemble, les ennuis commencent,
les compromis déboulent, puis les incompréhensions saupoudrées de prises de tête.

Le pire, c'est qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise méthode.
On réécrit le livre à chaque nouvel essai.
Même s'il y a bien sûr quelques rappels,
on ne sait de quoi demain sera fait.
Un coup de cœur, un coup de sang.
Une porte qui claque, un verre se brisant au sol.

Toujours à contre courant, je n'y arrive pas.
Je compare au passé. Je pense au jugement de mes parents.

Alors en attendant, je vais d'un oreiller à un autre,
invite une personne, puis une autre.
Goute au plaisir de la chair, en barricadant mon cœur.
Je mets mon masque et joue mon rôle.
Car c'est grâce à ce jeu que vous me connaissez.

Barricader mon cœur, quelle connerie.
C'est impossible.
Tout comme le sable qui s'égrainent
de mes mains fatiguées par le temps, et les hommes.
Tout comme le sable qui s'écoulent de ce sablier délétère.
Je suis si affaiblie par tout ça.
23 ans et déjà trop d'expériences douloureuses.
La date de péremption de LaLuxure est proche. Non ?

Desesperate single lady who see the trains.

Posté par Myspa à 20:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 décembre 2009

C'était toi

it_s_a_bad_night_to_be_alone

J'aurais aimé que l'innocence s'attarde plus longtemps sur mon cas.

Passée la 2ème année, je commençais à te délaisser. J'ai croisé le regard des autres hommes. Enfouissant mes sentiments dans mes bronches valétudinaires, ne sachant encore pas où se situait mon cœur. Je me glissais dans chaque faille, même infime. Usant de stratagèmes pour fuir, ne comprenant pas ce qu'était cette sensation si pure. Le respect que tu me transmettais dans ton regard, toutes ses intentions sincères, ce naturel que tu ne dévoilais qu'à mes côtés.

J'aurais dû comprendre.

J'aurais aimé savoir que c'était toi.


Ils ne savaient pas que c'étaient impossible,
alors ils l'ont fait.


[ Marx Twain (1835-1910) écrivain, essayiste, humoriste américain
]


Le présent est si vide sans toi
et tu m'as dit manquer de l'essentiel...

--

Posté par Myspa à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 décembre 2009

Extrait Cosmopolitan n°433 p98

color_girl_photo_sun_wow_f9d49eb3ced61fe8893acdfd854ff48a_h_large

Le regard d'un garçon entraperçu, brûlant, rapide,
minuscule instant de connivence,
beauté de l'éphémère...

Alors se sourire sans arrière-pensée,
juste pour le bonheur gratuit d'être deux sur la même planète,
dans le même rue,
à se plaire le temps d'une étincelle.

Posté par Myspa à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 décembre 2009

I am what I am

A_Room_of_Ones_Own

 

Merci de m'aimer.
Merci de m'adorer.
Merci de me parler.
Merci de me faire rire.
Merci de me regarder.
Merci de me protéger.
Merci de me respecter.
Merci de me considérer.
Merci de tout me partager.
Merci de me faire confiance.

Merci d'exister,
car sans vous,
je ne serai pas.

Posté par Myspa à 22:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 décembre 2009

La quête

meaningless_gibbering

Soit on cherche l'admiration de quelqu'un, soit on le fuit.

On cherche l'admiration dans les yeux des autres.
Parfois même d'une seule personne.
Quelqu'un de très proche, comme son père
ou parfois juste un ami.

Quand le retour est voilé, il ne faut pas baisser les bras,
il faut se battre encore et encore.

Je suis fille unique.

J'avais 4 personnes à convaincre de mon utilité sur cette Terre.

D'un côté, mes grands-parents maternel, car (aussi) unique petite fille.
Mais il est décédé avant même que je comprenne qu'un monde existait autour de moi (p'tite conne adolescente).
Elle, ...
Ne se préoccupe que du monde autour.
N'a jamais pu m'appeler par mon prénom du 1er coup.
Ne m'a jamais serrée dans ses bras.
N'a su que m'ouvrir son porte-monnaie.

Puis à côté (moins de 300 mètres..) mes parents.
Je suis leurs reflets.
Éternelle insatisfaite, allergique au sport, victime des critiques,
fonceuse, enthousiaste, curieuse de tout.
Face à eux, j'ai joué toutes les cartes,
élèves modèles, dernière de la classe,
anti Mal, créatrice d'embrouilles,
sportive qualifiée, dispensée
vierge, trainée.

Mais à l'heure actuelle, je pense, non je sais, que j'ai réussi.
Malgré quelques phrases glissées par mon père,
il sait que je sais.

Signer ce contrat pour faire couler leurs larmes
et faire briller leurs yeux ? Je n'attends que ça.

Maman,
J'ai tes mots pudiques
Papa,
J'ai tes gestes faciles

Mes larmes coulent.
Elles sont mes mots.
Ma bouche est muette.
Mon cœur un langage.

*******

Plus tard, ce sera au tour de mon homme puis au tour de mes enfants.

Dans ce but, je poursuis la quête...

 

 

 

----------------------------------------------------

quête, nom féminin.
Sens 1 : Collecte. Synonyme : récolte
Sens 2 : Recherche [Littéraire]. Ex : La quête de la vérité. Synonyme : recherche

Posté par Myspa à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2009

Aparté // Mon alter ego hante mon répondeur

Imprim_Ecran_007

 

VOUS AVEZ 17 MESSAGES ARCHIVES JE T'AIME JE T'AIMERAI TOUTE MA VIE JE T'AIMERAI TOUT LE TEMPS C'EST TOI QUI HANTE MES PENSÉES JE NE SAIS PAS COMMENT JE FERAI JE VEUX ÊTRE AVEC TOI RESTER AVEC TOI PROFITE BIEN DE TA VIE JE T'AIME JE NE CESSERAI DE T'AIMER BISOUS JE T'AIME BISOUS JE T'AIME J'AI TROP ENVIE DE TE PARLER BISOUS JE T'AIME J'AI TROP BESOIN DE TE PARLER BISOUS JE T'AIME TOUJOURS TU ME MANQUES J'AI ENCORE RÊVÉ DE TOI JE T'AIME JE NE PEUX PAS ME PASSER DE TOI TU ME MANQUES JE TE KIFFE JE TE KIFFERAI TOUTE MA VIE TU NE SAIS MÊME PAS COMMENT TU ES LA FEMME DE MA VIE LES GENS POURRONT DIRE CE QU'ILS VEULENT TU RESTERAS TOUJOURS LA FEMME DE MA VIE DEPUIS LE DÉBUT QU'ON EST ENSEMBLE TU RESTERAS LA FEMME DE MA VIE JE POURRAI RIEN FAIRE CONTRE ÇA MÊME SI JE MEURS JE TE JURE MON CŒUR TU SERAS TOUJOURS LA FEMME DE MA VIE QUOI QU'IL SE PASSE TU SERAS TOUJOURS LA FEMME DE MA VIE JE RÊVE DE TOI TOUT LE TEMPS JE PENSE A TOI JE PENSE TOUJOURS A TOI J'AI ENCORE RÊVÉ DE TOI CETTE NUIT BISOUS

Posté par Myspa à 23:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 décembre 2009

Les fous parmis les fous

WODKAPUDDING

Le garde-fou que représente tes bras,
me rappelle à quel point nous sommes dingues
de ne pas profiter plus souvent de cet asile.

 

Mais si seulement tu voulais bien m'empêcher de tomber
un peu plus chaque nuit.
Toutes les nuits.

--

Posté par Myspa à 19:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 décembre 2009

Poupée de cire

allybubblegum___so_please_don_t_wake_me_up

Il vient d'allumer le briquet. Les flammes ont embrasé mon cœur. La poupée de cire n'est plus. Le mal d'amour est remonté dans ma gorge direction le sol. Non ce n'est plus une simple maladie que j'ai, c'est un état d'esprit. Les frissons, présents depuis 2 jours dans mon petit être, se sont répercutés dans chacun de mes membres. La seule chance que j'ai eu sur l'instant, c'était d'être assise.

Poupée de cire devient poupée de songes.

Quoi que ce soit, c'était mieux avant.

Posté par Myspa à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2009

Espérance insatiable

Conscious_Freedom

Il y a cet homme cherchant son futur
Ce jeune au passé chargé
Ce vieux jeune seul dans la foule
Il y a cet inconnu si séduisant

Moi rêveuse de pacotilles
Les paillettes plein le cœur
L'âme usée par l'Homme
Pure malgré mes déboires

Vos mots m'atteignent
Je ne peux y rester impassible

Pourquoi lui cherche l'inaccessible
Pourquoi lui prend tout
Pourquoi lui me ment
Pourquoi lui me fait patienter

Mon aura en guise d'appât
Mes mots comme simple bouclier
Mon corps pour arme blanche
Mon imagination, ma blessure

Posté par Myspa à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2010

Give me the red light

wasted_truth

Tu pourrais aisément symboliser le pizzicato de mon passé proche.
Nul besoin d'archet, tes mains me disaient tout.
Tu savais conduire chaque note là où tu le souhaitais.
Sous tes gestes, mes cordes tendaient leur magnétisme à leur paroxysme.
Sans parler de ces regards que tu me jetais,
hésitant entre l'envie de me faire jouer éternellement
et le besoin d'assouvir tes désirs.

Tu as beaucoup jouer, et voilà une corde en moins,
celle qui tenait indéfiniment mon regard vers toi...

A consommer avant le 03/01/2010 - 03h03.
Date de péremption de LaLuxure.

Posté par Myspa à 00:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 janvier 2010

Ad vitam aeternam

sexualistic

"On n'peut pas mettre 10 ans sur table."
Mais les cartes d'une de mes histoires si.

12/09/2009 - Mattez mon métisse

19/09/2009 - False birthday sex

22/10/2009 - Ce jour viendra

06/11/2009 - Insomnie

18/12/2009 - Les fous parmi les fous

22/12/2009 - Poupée de cire

05/01/2010 - Give me the red light

Comme une pierre que l'on jette 

Dans l'eau vive d'un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l'eau

Comme un manège de lune
Avec ses chevaux d'étoiles

Comme un anneau de Saturne
Un ballon de carnaval

Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D'un tournesol dans sa fleur

Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Comme un écheveau de laine
Entre les mains d'un enfant
Ou les mots d'une rengaine
Pris dans les harpes du vent

Comme un tourbillon de neige
Comme un vol de goélands
Sur des forêts de Norvège
Sur des moutons d'océan

Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D'un tournesol dans sa fleur

Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Ce jour-là près de la source
Dieu sait ce que tu m'as dit
Mais l'été finit sa course
L'oiseau tomba de son nid

Et voila que sur le sable
Nos pas s'effacent déjà
Et je suis seul à la table
Qui résonne sous mes doigts

Comme un tambourin qui pleure
Sous les gouttes de la pluie

Comme les chansons qui meurent
Aussitôt qu'on les oublie

Et les feuilles de l'automne
Rencontre des ciels moins bleus
Et ton absence leur donne
La couleur de tes cheveux

Une pierre que l'on jette
Dans l'eau vive d'un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l'eau

Au vent des quatre saisons
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Posté par Myspa à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 janvier 2010

At home

big_fun

Chez moi,
on vient y chercher un sourire
on repart avec plein de questions
on croit y rester quelques minutes
on en sort avec les bras chargés ou le cœur vide

Chez moi,
on croit que c'est mon invité qui vient chercher quelque chose
on pense que je peux changer les choses
on doute de tout

Chez moi,
on s'y sent bien ou on fait tout pour l'être

Chez moi,
on dort peu

Chez moi,
on est juste de passage mais on reste marqué un bout de temps

Chez moi,
on s'ouvre à l'autre
on met à nu son corps ou son âme
on se cale sur un oreiller
on se blottit contre moi
on voudrait que ça dur
on s'évade

Chez moi,
tu es passé comme tous ces gens qui ont écrit des lignes dans le livre de ma vie
mais sache que la quantité n'est pas quelque chose de péjoratif
vois plutôt ça comme une source de richesse

car oui

chez moi
je vous ouvre ma porte, mes bras, mon cœur
mais c'est aussi vous qui m'offrez un peu de vous

Posté par Myspa à 23:09 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 janvier 2010

Le chaos

Jason_Statham

 

Ma théorie du chaos c'est quand je fais tous le contraire de ce que je souhaite plus que tout.
Des moments que j'attendais depuis des mois brûlés vifs car la Terre a tourné trop lentement.
Les Dieux se foutent ouvertement de mes états d'âme.
Mais que diriez-vous d'une jeune femme ouvrant au plus offrant son cœur ?
Vous en auriez pitié ! BAM

Selon notre très cher (et gratuit) Wikipédia :
La théorie du chaos traite des systèmes dynamiques rigoureusement déterministes, mais qui présentent un phénomène fondamental d'instabilité appelé "sensibilité aux conditions initiales" qui, modulant une propriété supplémentaire de récurrence, les rend non prédictibles en pratique sur le « long » terme.

Bordelàqueuedesatanenpériodedechasteté
C'est foutrement ça ma vie sentimentale.
Il est où ce foutu mode d'emploi ???
Aidez moi !
Tout ce que j'essaye, je finis par le briser.
Tout ce que j'évite, je me rends compte que ça m'est vital.

Âme en peine, perdue dans les couloirs du désespoir.
Si quelqu'un pouvait me tendre la main sans se poser de questions,
il m'éviterait de justesse la chute dans l'abime indéfinissable
qui commence à se dessiner sous mes pas.

Posté par Myspa à 23:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 janvier 2010

On air

 

tumblr_kw783pjJ231qa0pbbo1_500_large

 

 

Le bonheur ne s'écrit pas, il se vit.

Je ne pourrai donc pas vous dire à quel point Il me fait du bien.
Je ne pourrai pas non plus décrire nos éclats de rire,
ni même vous résumer nos conversations jusqu'au milieu de la nuit,
de la richesse qu'échange nos regards,
et bien moins encore de vous faire ressentir cette alchimie,
née dès les premiers instants.

Non je ne pourrai pas.

Écrire sur le bonheur est une perte de temps à mes yeux.
Cette sérénité tant attendue est maintenant l'atout de mon présent.

Posté par Myspa à 20:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 mars 2010

Liaison exclusive

tumblr_kzjyujbFSb1qzjqjro1_400_large

Une liaison exclusive a ça de paradoxale qu'on est égoïste à deux.
Et que c'est bon.
Le paroxysme de l'échange.
Tout donner à l'autre, et recevoir autant sinon plus.

Une liaison exclusive a ça de bon qu'elle est unique.

Le temps du papillonnage se conclue quand vous voyez un futur à deux dans les yeux de votre exception.
Et ne conclure qu'avec un être vous rapproche d'une certaine sagesse, déjà comprise par nos géniteurs.

Mes choix du passé font ma réussite du présent, et le ciment de mon futur.

Sachez que vous vous trompez fortement lorsque vous pensez devoir vous poser.
Faille dans le système. Faiblesse de l'esprit face à l'inconnu.
Vous le saurez le moment M.

Aime...
Aimez comme jamais.
Aimez autant que l'autre vous aime.

Posté par Myspa à 12:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 mai 2010

Mon anti dépresseur

tumblr_kw902j4KbO1qzee2no1_500_large

Si jamais tu doutes, penses à nous.

L'évidence de notre relation peut nous plonger dans une dangereuse quiétude.
Il n'y a pourtant pas un seul instant où je m'imagine être hors de ton cœur.
Tu amplis le mien d'une douce chaleur inconstante.
Chaque millimètre de mon corps réagit par une simple pensée au tien.
Et quand ils se rencontrent, je sens déferler un tsunami de frissons.

Depuis le 1er jour, on ne se quitte plus.
Tu es mon miracle. Bien au delà d'une chance.
Tu es mon exception. Bien au dessus de tous.

Si jamais tu doutes, penses à nous.

Le changement brutal de mon quotidien n'est rien comparé
à ce que je prévoyais pour le futur.
Tu mets fin à mes désillusions passées.
Je veux vivre encore plus, te rassurer,
nous construire encore plus, dévoiler mes plans.

Si jamais tu doutes, penses à nous.

Posté par Myspa à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 octobre 2010

Semaine rouge

4370109979_2ab052d345_z_large

La possessivité envahie mon corps et mon esprit fragilisés.

J'ai besoin d'avoir toute l'attention.

Les sujets défilent

Rien de positif, je vois et ne retiens que le négatif.

Mon ouïe est boulimique de titres larmoyants.

La nostalgie me prend dans ses bras, 

et sa parkinson m'empêche de dormir.

 

Je finirai presque par me complaire dans le noir, le silence, et la solitude

mais tu es là pour me faire avancer, parler et m'ouvrir...

 

Forçons les traits pour montrer au monde autour

que les vrais problèmes sont ailleurs.

Posté par Myspa à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2010

Méli mélo

Restart_my_heart

Toi qui n'a pas de réel problème
qui t'invente une vie
bousille le moral de mon amie

Toi qui ne prend pas seule tes décisions de couple
qui te décharge sur mon amie 

Toi qui est malheureuse car imagine le pire

Fais en sorte d'avoir le bien près de toi
de trouver des situations simples
car c'est là que le bonheur se trouvera

Tu privilégies la complexité pour ne pas avoir à affronter le Bien de plein fouet

Saches que ce n'est pas en restant de force avec lui
que ça "finira par venir"
ton bien-être est forcément ailleurs.

Tombe ce masque de nombriliste égoïste
et redonne nous encore une part de cette jeune femme intelligente et drôle.

Posté par Myspa à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Feel it

x_8b7bbde5_large

Si c'est la réalité alors je remercie le destin

Si c'est un rêve, je ne veux jamais me réveiller

Si c'est pour toujours, je nous souhaite l'immortalité

Si la fin est pour bientôt, je veux que la touche replay soit enclanchée

Si on me souhaite le pire, j'en suis trop loin

Si on me souhaite le meilleur, je l'effleure

Si tu penses m'aimer comme il le fait, tu es un imposteur

Posté par Myspa à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2010

L'humanité contre la solitude

That_Girl

 

La solitude s'extirpe de notre chair par nos angoisses

Nous ne fermons pas notre appartement en espérant une visite amicale

Mais les amis s'éparpillent dans la nature

Chacun fait sa vie de son côté

Alors qu'avoir la compagnie d'une amitié solide est irremplaçable.

 

Je les perds tous.

J'en ai familièrement "chassé" de mon quotidien

D'autres oubliés.

Le reste n'est qu'une vaste incompréhension

Un manque certain de communication

La vraie, la parole...

Oubliez toutes les technologies d'aujourd'hui :

A combien de personnes pourriez vous ouvrir votre porte

ou oseriez vous toquer la leur ?

Mes chers amis la mienne est ouverte, dans tous les sens du terme.


Le combat de l'Homme est bien la solitude

Sans les autres nous ne sommes rien

L'échange est perpétuel, souvent impalpable

Lorsqu'il l'est, s'est exquis.

 

Bien amicalement

Posté par Myspa à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2011

Le mal frappe toujours trois fois

carpe_diem

Le premier

Violent, fragile

Fou, normal

Agité, calme

Sur quel pied danser ?

Quand c'est lui qui décide en silence du tempo

Il m'a insufflé le mal

Armes à feu, virée à haute vitesse, séquestration, 

Baffes et humiliations improuvables, harcèlement, poursuite

Déni.

 

Le second

était plusieurs

Rire, pleure

Cris, silence

Humiliation publique, oubli généralisé

Déni.

 

Le troisième

continu de me contacter

Essaye plusieurs méthodes

Énervement, silence, intérêt

Déni.

 

Ma libération est proche. J'y crois.

J'aimerai avoir une date, comme une cible à atteindre.

Tout ça reste impalpable.

Le déni est-il ma solution ?

Ce qu'on redoute le plus, fini par arriver.

Alors je vais appréhender un bonheur si immense 

qu'il me fera pardonner les actes de mes détracteurs.

Posté par Myspa à 19:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2011

Je n'ai que vous.

 

Le fait que l'homme distingue le bien du mal 

prouve sa supériorité intellectuelle 

par rapport à toute autre créature ; 

mais le fait qu'il puisse mal agir 

prouve l'infériorité de son esprit.

[Mark Twain]

 

dl_large

Je suis une gaffeuse à l'humour décalé
Honteuse des âneries sortant de ma bouche
Mon esprit pense bien faire
mais le sens de mes pensées souffre d'absentéisme chronique

Le juste milieu me pousse plus souvent dans le silence
que vers une satire populaire
On me qualifie alors de solitaire
alors que j'affectionne les rires et l'attention à mon égard

Égocentrique ? Peut-être
Enfant unique surtout
Cet amour fraternel dont on m'a privée par choix est un grand manque...

Posté par Myspa à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 janvier 2011

Sharivan à sa C.

du point de vu de Sharivan, pour sa C.

un homme qui me bluffe par son intelligence
et par sa personnalité si riche  

Hokage


Je cherche à tes côtés l'apaisement
Des sentiments partagés
Sains et entiers
Mais tu n'as rien d'autre à m'offrir
Que des moments volés

 

Ce n'est pas à son bras que tu devrais te trouver
Mais au mien
Je te voues un Amour éternel
Bien au-delà de ce qu'il essaye de te donner

 

Il pense sûrement que tout est acquis
Mais je crois toujours secrètement
Que tu me reviendras

 

Ma bien-aimée
J'ai la prétention de dire que ce n'est peut-être même pas de l'Amour
J'ai envie qu'il y est un sentiment encore plus fort

Non, différent

 

Une attente de l'autre qui peut se satisfaire par le regard, le toucher 


Je te cherche sans cesse


Je me contente de te croiser quelques heures
Et graver chaque minute dans mon coeur.


Seuls les rêves sont sans limite
Et personne ne peut m'obliger à les révéler
Alors s'il y a un autre monde au-delà du notre
Rejoins-moi

Posté par Myspa à 16:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 février 2011

1 an 1 mois

Bulletproof

Il fait bon d'être à tes côtés

Ecouter tes conseils

Les appliquer quand ils me semblent indispensables

 

Avancée seule prend une toute autre dimension

La réussite est motivante

Mais le partage si glorifiant

Je te veux proche 

 

Ton surnom "Messie" te colle à la peau

La vie est une question de timing 

et notre rencontre ... providentielle.

 

Je t'aime

 

N.B. : Tu apprécieras forcement l'image

Posté par Myspa à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2011

mini coup de gueule

2011_02_14___Sex_Friends

Voilà où on va...

OK la Saint Valentin c'est un peu du baratin commercial

mais en sortant un film parlant des "sex friends" ce jour-là

c'est montrer que l'Amour est à l'agonie

L'Amour court à sa perte, il fuit devant tant de négligeance.

Posté par Myspa à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 avril 2011

I hate this part

 

tumblr_mjr3dbDUa71s8x35zo1_500_large

Je déteste cette partie plus que tout.

Epuisée, à bout.

"Tu veux que je partes ?" J'acquiesse.

J'encaisse.

 

Mon coeur détonne de mes paroles.

A chaque fois,  j'appuie sur la détente.

Ta présence me hante, me tente.

Si seulement, on avait pu échanger les rôles.

 

C'est le moment où la fin commence.

Il n'y aura pas de relance,

Nous avons été au bout de l'échéance.

Plus aucune chance.

 

Tu as été mon plus beau présent

Que la vie ait pu m'offir.

Je vais devoir faire sans

Masquer ma douleur par les rires.

 

Cher Parfait, sache qu'il y avait trop de conditionnel dans tout ce temps passé.

Posté par Myspa à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2011

Un homme or

articleimage 1
Je suis ta chair et ton sang
-
Jusqu'à ton dernier souffle
Je n'écouterai que toi
-
Tu sais m'apaiser
Tu m'aides à avancer
-
Ton âme s'emplie chaque jour de sagesse
-
Le 1er homme de ma vie
C'est toi
Papa
-
Mon coeur est un feu de détresse
Tu le lis dans mes yeux
et me prodigue un à un tes conseils
-
Je t'aime

Posté par Myspa à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2011

Il est temps

 


Face a un réel vide.
Un organe vital atrophié.

Tu as réussi a créer le manque plus que jamais.
Certes les effluves d'hier persistent et signent dans mon esprit
mais ce qu'on a vécu reste gravé.


On ne voit bien qu'avec le coeur.
L'essentiel est invisible pour les yeux.
[ Antoine Saint-Exupéry ]


Je crois depuis le début que tu m'es essentiel
d'où cette attraction vers les complaintes
quand tu n'accompagnes pas ma solitude

Un peu de jugeote et tout devient clair
Aucun avenir n'est dessiné pour nous 2. 

Mais rien ne change le fait, 
que je te réclame tout le temps.

Comme les soupirs qu'échangeaient nos corps
Notre histoire se finit sur un seul :
Le dernier soupir.

Posté par Myspa à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2011

Someone like you (parenthèse)

151275_5040012_b_large

Je ne veux pas le chercher. Je veux qu'il m'apparaisse comme toi, une évidence.

Tu peux continuer à en être sûr, je ne recroiserai jamais quelqu'un comme toi.

Le goût amer reste. Une histoire achevée prématurement.

On est vraiment trop con.

Posté par Myspa à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 novembre 2011

Enterrer ton passé

 

Qui de nous deux enterre l'autre ?

Tu essayes de m'éviter pour ne pas me laisser te nuir

et c'est toujours la même qui se vautre

La distribution des rôles tu l'as faite de telle manière que je dois fuir

 

Dommage pour toi, mon corps apparaît dans tes rêves à défaut de ta vie

Et ce sont sur mes photos que tu t'attardes

Songe à lui confier tes envies et baisse la garde

Ta place est prêt de celle qui pourra redessiner ton âme affaiblie

 

Malheureusement je n'ai pas le choix, je suis celle d'avant

La dernière de la liste

Son prénom n'apparaitra pas de son vivant

Bien placée au-delà de moi, il faut être réaliste

 

Enterrée vivante, je suffoque

Posté par Myspa à 23:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 décembre 2011

Passion hermétique


tumblr_kw902j4KbO1qzee2no1_500_large

 

Les amants s’aimantent sans jamais s’aimer

Ils sèment leur passion si les pas les y poussent

Sans les soucis du jour, pour des instants volés

Si intenses que la roue du temps ne sourcille

 

Les amants s’aimantent

Se déshabillent et se découvrent

Rient pour s’ouvrir

Ou découdre de sentiments troubles

 

La poudre aux yeux le temps d’une nuit

Ne nuit pas si les règles fussent dévoilées

Mais la loi du plus hermétique prend le dessus

L’autre met les voiles, et jette l’encre

 

Les amants s’aimantent

Ils finissent par s’enticher d’une étiquette déjà collée sur d’autres

Puis sur leurs principes sinon rien

 

Les amants s’aiment comme des aimants inversés

Un jour inséparables, le suivant injoignables

 

Les amants s’aimantent sans jamais s’aimer

 

tumblr_kuho191jVO1qzcapto1_500_large

Posté par Myspa à 00:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 décembre 2011

Jamais sans toi

Marion Cotillard 1

J'


    Aimerai


Mourir


Avec une


Indécence


Sucrée


Salée


Après une


Nuit à


Suer


Terminer


O


Ironie 

Posté par Myspa à 22:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 janvier 2012

Torture de l'âme

Esmahan Ozkan - Fubiz

Tu n'as pas le droit de m'imposer ça.

Pourquoi être nul part et partout à la fois ?

Une chanson passe, je la raccroche à toi.

Tout et n'importe quoi, c'est comme si tu étais toujours là.

 

A l'intérieur des paroles des uns, 

Une odeur, une saveur,

Un objet, un endroit, comme dans mon coeur,

Le seul où tu devrais être, c'est loin.

 

Tu me connais si mal que ça ?

Bien sûr que je te reprendrai si tu me le demandais...

C'est près de toi que je retrouverai la paix.

La douleur est une incendiaire et ma proie.

 

Please come back, I love you again.

It's wasn't you baby it was me.

Don't you hear sincerity ?

You will remain my man.

Posté par Myspa à 23:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2012

Cheminement

309572_290211334343276_100000632348227_958095_920495421_n_large

 

Et si jamais tu revenais

Ne repars pas, ne repars plus jamais

 

Nous avons tout à réapprendre, à réécrire

 

Fuire était une coquille.

Luire plus prometteur.

Notre ora brille

Et ne fait plus qu'un de nos 2 coeurs.

 

Mes Amours sont éternels.

J'Aime plus que de raison.

Unir des êtres au conditionnel,

Permet d'envisager une future saison.

Posté par Myspa à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2012

Prisonnière

Think Me Strange

Ma prison, c'est le silence.

 

Je ne sais pas exprimer mes sentiments

Je n'ai jamais su

S'ils sont positifs, je me tais

S'ils sont négatifs, j'explose

 

La 1ère fois que ma mère m'a prise dans ses bras, 

c'était à l'annonce de la mort de son père

J'avais 16 ans.

 

Alors merde

Ne me demandez pas d'exprimer clairement mes sentiments

Je ne sais pas le faire

 

Des proches m'y aident, mais d'autres me freinent

1 pas en avant, 2 pas en arrière

C'est un boulet que je traîne chaque jour.

Posté par Myspa à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2012

Prendre en compte le hasard, et intégrer l'imprévu. Lars Von Trier

 

Ne te retourne pas

Continue de danser

Continue sans moi

 

A quoi bon forcer le destin quand lui même n'est sûr de rien

 

Nos yeux finissent pas s'entrechoquer

Sourires contagieux

Quelques mots échangés

Et nous voilà connectés

 

L'instant dure une nuit

Tu as l'air de me connaître

 

Abondance de tendresse

Tellement lointaine que je la redécouvre timidement

Posté par Myspa à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 avril 2012

Shut up and love

tumblr_l31tvoDIfp1qzkvqfo1_500_large

Ferme là, et adopte-moi

Une nuit ou la vie

Mais vite

Inspire-moi

Souffle-moi tes envies

 

Ne dis rien

Etreins-moi souvent

Enivre-moi à chaque fois

 

Mais vite

Pars dès que l'envie n'est plus là

 

Comme les autres tu souffriras

Je te quitterai

Mal

Furieusement

Parce que l'amour c'est tout ou rien

Parce que je t'aimerai toujours

 

Prête moi tes bras une dernière fois

Posté par Myspa à 22:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 mai 2012

Insaisissable

love is all or nothing

"Je suis pas si forte que tu crois..."

 

Si faible que je les repousse tous.

J'ai peur d'être à nouveau heureuse et d'un coup tout envoyer en l'air.

Trop d'erreurs dans le passé, m'oblige à penser que je recommencerai.

 

Une amie prend d'ailleurs le même chemin.

Aveuglée par ce menteur et manipulateur, un gourou en somme.

Chef d'orchestre fêtard, ne voyant pas la peine qu'il lui cause.

 

"Je suis venue te dire que je m'en vais..."

J'ai du m'éloigner de mon coq.

Ma volonté est pleine de failles mais à ses côtés la descente était infinie.

 

J'ai besoin d'une personne capable de me porter, me supporter et tout faire pour me retenir...

Insaisissable mais aimante.

Posté par Myspa à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2012

Effluves d'une discothèque

drink me

Tu titubes.

Tu vacilles.

Mais l’alcool n’est qu’un subterfuge.

Tes actes, tes envies tu peux les assumer.

Lâche-toi.

Tu es le seul acteur de ta vie.

Personne ne te regarde parmi cette foule en mouvement.

Sauf moi.

Si seulement ces accords pouvaient être plus faciles à suivre.

Mais rien ne va, seuls nos lits nous lient.

Et le quotidien réclame bien plus. 

Posté par Myspa à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2012

Paroles en l'air

"Allez viens on la prend cette baraque

Et on aura les enfants que tu désires tant."

 

Y'a des paroles que tu lances comme ça en l'air

Et quelqu'un les fait voler en éclats

POULE !

 

Saleté de poulailler...

 

J'ai des centaines de souvenirs avec toi

Et n'en aurai jamais plus

 

2011 01 06

Posté par Myspa à 18:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 août 2012

Piédestal imaginaire

self_04_by_iguanabraid-d3fjpte

Tu fais une première erreur en me mettant sur un piédestal

Nous sommes en tous points égaux

L'expérience n'y change rien

Peut importe si j'ai déjà vécu ce que tu me fais vivre

Retomber amoureuse remet les compteurs à zéro

 

L'erreur suivante sera de ne pas être naturel

Jouer le mec à l'aise

La carte de l'assurance ne me dupe plus

La franchise sera ta meilleure alliée

Parle-moi comme une amie

 

L'air détaché alors que tu es pieds et mains liées

Ne ferons que t'enfoncer vers une séparation prévisible

 

Pose ton masque sur la table de chevet

Place ce boulet au pied du lit

Fraye toi un chemin sur mon oreiller

Parle-moi comme une amante

Posté par Myspa à 15:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Guérison inattendue

 

Il me l'avait pourtant répété.

ll ne m'avait pourtant rien laissée espérer.

 

Son plan était établi et moi je perdais le nord...

Je l'attendais depuis des mois,

Persuadée de le séduire.

Oscillant entre attente sans fin et jouissance nocturne.

 

Son piédestal imaginaire m'empêchait d'avancer.

Placé bien au-dessus des autres,

Il me jurait pourtant n'être que l'inverse de ce qu'il montre.

Je restais aveuglée par son charisme.

 

Quelques expériences et des années plus tard,

je vois enfin son véritable visage : un homme seul.

Je suis guérie mais si cela pouvait être contagieux...

J'aimerai qu'il guérisse à son tour.

Posté par Myspa à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2013

Jet lag

Romeo + Juliet

 

Comme dans "127 heures", une amputation est envisagée.

Celle du coeur. 

Hors d'usage et inaccessible.

Vous n'y comprenez rien et ma complexité me tue.

Alors pourquoi ne pas m'en donner un autre ?

Je pourrai oublier mon unique Amour.

Me laisser aller à d'autres étourdissements. 

Posté par Myspa à 22:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mai 2014

Faux semblants

 

19599_356613034451928_267461135_n



C'est dingue de ressentir autant de choses à la fois

J'ai tout le temps envie de toi

 

Je t'imagine et des frissons m'envahissent

Mais les sentiments sévissent

 

Tu deviens alors froid

Et tu te conduis comme un roi

 

Je suis affaiblie par ton comportement

Pourtant je m'en contente

 

Une attirance irréfutable nous lie

Mais y'a comme un court circuit

 

Où est la chaleur et la tendresse ?

Les mots doux et les déclarations ?

L'amour est-il démodé ?

 

En manque de simplicité

De "je t'aime"

De pensées sans arrières pensées

Posté par Myspa à 23:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 mai 2014

Hermétique aux sentiments (suite)

my future



A quoi bon si rien ne te touche
Tu ne cesses de me critiquer
Pourquoi rester ?
Ferme ta bouche

Je ne veux plus t'entendre te plaindre
Je suis fatiguée de ces histoires courtes
Je dois fuir sur une autre route
Je voudrai ne plus rien craindre

Un véritable lâché prise
Qui me transporterait vers une histoire passionnée
Le manque d'honnêté
Me brise

Posté par Myspa à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]