Un passage par l'Enfer, nous l'avons tous vécu, ou ça ne serait tarder...

Voilà le recit du mien :

Je ne souhaiterai cela même pas à mon pire ennemi.

Luis_Royo_01

fin 2004 :

malgré son physique, il me plaisait
il avait les mots pour me séduire

il m'aimait, trop je crois
je l'aimais, trop je crois

18 ans à peine
mais ma vie est allée à reculons

il fallait le voir, tous les week-end
il fallait être joignable, tout le temps

--

Le sexe nous liait. Uniquement cela ...?...
Il me contrôlait. Il contrôlait mon corps et mon esprit.
Le diable est en lui. Le Mal m'a jeté dans ses bras.

--

 

il n'aimait pas mes amis
mes amis ne l'aimaient pas
il a fallu choisir son camp, sinon ...!...

je voulais le quitter, il me harcelait
je le quittais, il menaçait de se tuer

je refusais ses avances, il me frappait
je les acceptais, il me frappait
mais jamais assez pour laisser des marques
les traces indélébiles sont gravées dans ma mémoire

souillée à jamais

Luis_Royo_02

début 2006 :

après de nombreuses séparations
je suis à bout physiquement, moralement

je le quitte, pour de bon
il me harcèle
il est sur tous les fronts :
net, mail, appel fixe, appel mobile, sms, lycée

j'accepte une dernière faveur :
monte dans sa voiture, pour parler
et puis, il roule, roule sans s'arrêter

je suis pétrifiée, figée
il roule vite, trop vite
il fume un joint qu'il avait soigneusement préparé
comme on prévoit un cigare en vu d'une victoire

il s'arrête

nous sommes devant la maison secondaire de ses parents
ville perdue dans un coin touristique... mais en janvier
il me force à rentrer
il me force à m'allonger
il m'attache les poignets (au lit?)

il sort un couteau de cuisine interminable
mais non ce n'est pas moi qu'il veut tuer

c'est lui-même

il veut, comme depuis 1 ans 1/2, se faire passer pour la victime

je hurle autant que je peux
pleure autant que je peux
essaye de m'enfuir
mais en vain
il est fort, trop fort

il veut des explications, "pourquoi tu m'as quitté ?"

mais comme à chaque fois, il n'accepte pas ce que je lui dis
alors comme à chaque fois, j'invente une autre raison

il pleure, n'obtient pas ce qu'il veut
car il ne sait plus ce qu'il veut

puis il craque

il me rend ma liberté
me ramène chez mes parents

----

puis pendant plus d'un mois,
il me harcèle de nouveau sur le net :

il donne mes coordonnées ou plutôt celle de mes parents !
il me vole mon identité : donne des RDV à des inconnus
plusieurs y ont cru et sont venus chez mes parents
il met des photos de moi

m'insulte
me fait passer pour un monstre

fait des burns devant la maison

m'envoie ""accidentellement"" des SMS parlant de moi,
de sa "nouvelle petite amie"
de ses "maitresses" avec lesquelles il m'aurait trompée,
des endroits où il va : c'est à dire les boîtes où je vais...

envoie des MMS à mes potes avec photos de moi dénudée

je suis plus bas que terre
je ne suis plus rien
je craque
je porte plainte le 22/02/2006 à 18h50

sa famille brise le silence :

il est schizophrène et bipolaire ...........

tout ça aurait pu être évité

Luis_Royo_03