pour_Elise_001

Vendredi, je prenais le train direction Paris pour une formation.

Dès 8h, je commence par une 1ère B.A. : transports en commun au lieu de ma voiture. Arrivée à la gare, 2ème B.A., caisse au lieu d'une borne automatique. Malheureusement (pour lui?) je tombe sur un gauchiste syndicaliste se contredisant dans son discours, à 2 reprises. Il gromelait dans sa barbe (vraie, elle) "Oh vous pouviez retirer vos billets aux bornes... mais je vais le faire quand même..." et une minute après, il me parle des suppressions massives d'emploi. OK.
Ensuite, il me reproche d'avoir payé mon billet sur internet, rajoute qu'il interdit formellement à ses enfants d'acheter quoi que ce soit en ligne, parce que *montre son écran* rien ne rentre dans les caisses de la SNCF ... et HOP se plante à nouveau en me disant que c'était bête, j'avais payé mon billet au prix fort. OK.
Il veut m'expliquer le principe des périodes bleues/blanches etc... mais là s'en est trop pour mes ptites oreilles, je le stope en disant : "Que voulez-vous, je suis une mauvaise cliente ET JE VOTE SARKO." Fin.

TGV 8818.
Mes voisins se parlent de leur famille, montrent leurs visages. Photos dans porte-feuilles obligent. Principalement de leur femme. Puis ces trois hommes sont remplacés par deux femmes qui parlent, elles aussi, de leur famille. En particulier de leurs enfants.
Instinct primitif vs instinct maternel ?

Dernier TGV.
Il y avait ce couple de bof par excellence. Bof peut-être, mais aveuglement amoureux l'un de l'autre. Alors tu les regardes et en oublies leurs bof attitudes. Après tout, eux, sont en 1ère classe chaque jour qu'ils passent ensemble. Un amour sain. Moi, je suis seule, sur le quai... Et pourtant sur le siège voisin.

 

J'ai commencé ce voyage en train en couple, je l'ai fini en célibataire. La magie de la technologie ? Non, ma connerie en général.

Et voilà c'est fini les copains, on s'est tout dit, on se sert la main. On peut pas mettre 10 ans sur table...