12 février 2012

Prendre en compte le hasard, et intégrer l'imprévu. Lars Von Trier

 

Ne te retourne pas

Continue de danser

Continue sans moi

 

A quoi bon forcer le destin quand lui même n'est sûr de rien

 

Nos yeux finissent pas s'entrechoquer

Sourires contagieux

Quelques mots échangés

Et nous voilà connectés

 

L'instant dure une nuit

Tu as l'air de me connaître

 

Abondance de tendresse

Tellement lointaine que je la redécouvre timidement

Posté par Myspa à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]