28 août 2009

1ère approche

Pour commencer, je fais la pub pour le blog qui m'a inspirée : http://arigondas.canalblog.com/

Je vais, tout comme ce blogger, te confier mes rencontres. Peu importe leurs durées, l'important c'est l'intensité du moment.

Ma mémoire me fera sûrement défaut, mais je promets de ne pas mentir, et de relater au mieux les faits.

Tout comme le jeu de la séduction, les sentiments amoureux et la Passion, l'acte sexuel est un partage où on apprend le fonctionnement de l'autre mais aussi de soi même.

J'espère que notre échange sera riche.

 

 

--

Posté par Myspa à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 août 2009

La petite bourgeoisie

stella_Evil___high_heels_9

Nombreuses avances. La prose est chaude. Le Perrier/Get 31 nous ennivre. Les éclats de rire deviennent sourires. Il s'avère que je n'esperais même pas l'embrasser. Castes différentes. Nous jouons et aimons perdre. Il m'emmène loin de la foule de cette boîte branchée, chez lui. Et il s'avère que la petite borgeoisie ne trouve plus ses repères dans son propre lit, sous le toit même de ses géniteurs.

Alors je prends les choses en mains (à 2 mains même...). La taille de son sexe peut se comparer à son compte en banque.

Et au moment où il prend les dessus (oui oui dessus), il se casse le frein.

 

Fin.

--

Posté par Myspa à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2009

Best of Deluxe

hakanphotography___Be_Careful_With_My_Heart_2

Après lui, plus rien n'a de saveur. En particulier, le sexe.
Nos corps s'uniss(ai)ent dans un parfait accord.
Il m'a appris à libérer le mien. Je lui ai appris à gérer le sien.
Chaque position était maîtrisée. Chaque endroit exploitée.
Chaque orgasme savouré.

Tu me connais sur le bout de langue, mais je suis ton héroïne.

Après l'injection, le consommateur a un sentiment de bien-être intense, une impression de chaleur, de relaxation et de désinhibition.

Sans moi, tu ne planes plus.
Sans toi, mes nuits sont vides de sens.

"Mais qui nous sauvera ?"
"Je ne peux plus dire NON !"
{Damien Saez - "Crépuscule"}

Notre amour n'avait d'égal que son narcissisme.
--

Posté par Myspa à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 septembre 2009

Mattez mon métisse

 

sigpras___morning_love

Il a laissé un parfum des îles sur mes oreillers.

Une personnalité convoitée pour les mauvaises raisons.

Son intelligence me bouleverse

enfouie dans le milieu de la nuit - où il travaille.

Ses propositions indécentes ont attisé ma curiosité.

J'ai aimé la fausse timidité de ses gestes.

J'ai aimé joué avec lui.

I'm her n°2.

Ses relances sont nombreuses

mais remettre le couvert avec le même homme

m'ennuie d'avance.

 

Et pourtant...

 

A voir !

 

--

Posté par Myspa à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2009

False birthday sex

 

Belle est la chute qui m'entraîne vers ce chemin connu

Rien de m'arrête
J'aime tomber là, à ses pieds.

La route me fascine encore
Même si tout y est logique

Aucune difficulté
L'attraction est parfaite

Là-haut, Cupidon ne s'étonne plus de rien :
Cette époque n'est différente en rien.

--

Posté par Myspa à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 septembre 2009

Grand (Corps) Malade // Aparté -1-

Un passage par l'Enfer, nous l'avons tous vécu, ou ça ne serait tarder...

Voilà le recit du mien :

Je ne souhaiterai cela même pas à mon pire ennemi.

Luis_Royo_01

fin 2004 :

malgré son physique, il me plaisait
il avait les mots pour me séduire

il m'aimait, trop je crois
je l'aimais, trop je crois

18 ans à peine
mais ma vie est allée à reculons

il fallait le voir, tous les week-end
il fallait être joignable, tout le temps

--

Le sexe nous liait. Uniquement cela ...?...
Il me contrôlait. Il contrôlait mon corps et mon esprit.
Le diable est en lui. Le Mal m'a jeté dans ses bras.

--

 

il n'aimait pas mes amis
mes amis ne l'aimaient pas
il a fallu choisir son camp, sinon ...!...

je voulais le quitter, il me harcelait
je le quittais, il menaçait de se tuer

je refusais ses avances, il me frappait
je les acceptais, il me frappait
mais jamais assez pour laisser des marques
les traces indélébiles sont gravées dans ma mémoire

souillée à jamais

Luis_Royo_02

début 2006 :

après de nombreuses séparations
je suis à bout physiquement, moralement

je le quitte, pour de bon
il me harcèle
il est sur tous les fronts :
net, mail, appel fixe, appel mobile, sms, lycée

j'accepte une dernière faveur :
monte dans sa voiture, pour parler
et puis, il roule, roule sans s'arrêter

je suis pétrifiée, figée
il roule vite, trop vite
il fume un joint qu'il avait soigneusement préparé
comme on prévoit un cigare en vu d'une victoire

il s'arrête

nous sommes devant la maison secondaire de ses parents
ville perdue dans un coin touristique... mais en janvier
il me force à rentrer
il me force à m'allonger
il m'attache les poignets (au lit?)

il sort un couteau de cuisine interminable
mais non ce n'est pas moi qu'il veut tuer

c'est lui-même

il veut, comme depuis 1 ans 1/2, se faire passer pour la victime

je hurle autant que je peux
pleure autant que je peux
essaye de m'enfuir
mais en vain
il est fort, trop fort

il veut des explications, "pourquoi tu m'as quitté ?"

mais comme à chaque fois, il n'accepte pas ce que je lui dis
alors comme à chaque fois, j'invente une autre raison

il pleure, n'obtient pas ce qu'il veut
car il ne sait plus ce qu'il veut

puis il craque

il me rend ma liberté
me ramène chez mes parents

----

puis pendant plus d'un mois,
il me harcèle de nouveau sur le net :

il donne mes coordonnées ou plutôt celle de mes parents !
il me vole mon identité : donne des RDV à des inconnus
plusieurs y ont cru et sont venus chez mes parents
il met des photos de moi

m'insulte
me fait passer pour un monstre

fait des burns devant la maison

m'envoie ""accidentellement"" des SMS parlant de moi,
de sa "nouvelle petite amie"
de ses "maitresses" avec lesquelles il m'aurait trompée,
des endroits où il va : c'est à dire les boîtes où je vais...

envoie des MMS à mes potes avec photos de moi dénudée

je suis plus bas que terre
je ne suis plus rien
je craque
je porte plainte le 22/02/2006 à 18h50

sa famille brise le silence :

il est schizophrène et bipolaire ...........

tout ça aurait pu être évité

Luis_Royo_03

Posté par Myspa à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2009

Miroir

hakanphotography___Be_Careful_With_My_Heart_6

Mon reflet dans son esprit embrumé. Face à mon ancien moi-même. Ça me fait mal.

Elle est là inondant la pièce de ce parfum d'envie. L'envie. Voilà des années, que je désire partager quelques heures avec le même corps que le mien, celui d'une jeune femme. Elle cache certainement les mêmes faiblesses. Cette couverture est certes délicate a enlever, mais rien n'est impossible. Je profite alors pour m'y glisser...

Sagement ? Non

Le regard a été droit et sans appel. Je plaide coupable. Coupable d'avoir succombé à ses formes. Coupable d'avoir aimé défier le regard des envieux. Ces regards qui en disent long et vous rappellent à l'ordre. Mais nous sommes seul maître à bord [Fonky Family].

Ensuite vient la parole. Ayant remise ma fameuse couverture, nous trouvâmes rapidement l'unique terrain d'entente.

Malgré le fait qu'elle est un tant soit peu dominatrice (en réalité le mot est faible), elle n'eut pas le temps de commencer la première : le toucher. Je me chargeai aisément de la faire frissonner en glissant ma main dans son dos pour finir dans sa nuque. Même ses cheveux me rappellent les miens. J'y respira un doux parfum... son excitation commença à ce moment précis.

Nos lèvres ont fait plus ample connaissance.

(...)

Arrivées chez elle, nous commençâmes l'échange dans sa douche.
Puis rapidement, nous avons trouver la chaleur de son lit.
La chaleur de sa bouche, sa langue, son cou, ses seins, l'intérieur de ses cuisses...

(...)

Je ne retiens que le meilleur, soit la quasi totalité de ce long moment coquin.

Je suis Bi et je compte bien en profiter encore et encore.

--

Posté par Myspa à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2009

Je vous confie cet aparté -2-

afihara___If_you_leave_me_now

No, he can't read my Poker face. {Lady Gaga}

Je le sens. Je le ressens au plus profond de mon âme. Il n'est pas en mesure de lire dans mon jeu. Partager mes idées, mes ambitions secrètes seraient comme arracher Excalibur aux yeux de ce petit être, c'est à dire visiblement possible et à la hauteur de tous,

mais un seul pourra y arriver.

Ils se succèdent. Passe les uns après dans les autres sur ma route. Certains me laissent des brides de souvenirs très précis. D'autres me laissent indifférente, au point même d'en oublier leur prénom. Devrais-je en avoir honte ? Mais pourquoi vous le demander puisque votre jugement ne sera pas objectif. Si vous pensez être du côté obscure, c'est à dire celui des grands disparus, alors vous me trouverez carrément inhumaine, sans coeur.

Ta nature que tu obtures, le côté obscur de la force. {IAM}

Nous sommes irrémédiablement soumis à notre inconscient
mais aussi notre cœur.

On n'voit bien qu'avec le cœur...
Mais parce qu'à force de vivre, les peines, les joies et les désillusions s'amassent comme l'écume.

Animée par la foi d'un idéal, choisir de n'pas s'taire, chanter jusqu'à ce qu'amour s'en suive.
{Wallen}

C'est décidé, depuis plusieurs heures déjà, je vais réécrire et si il y a de la matière : je m'enregistrerai à nouveau. J'aime le côté amateur de la chose, tellement authentique. Le sens de ce dernier mot me fait frissonner ! J'étais bien partis à l'époque mais j'ai tout laissé tomber car tout s'est envolé sur Son passage. Sûrement pas la bon moment. Sûrement une connerie oui !

 

Feel this
Can you feel this ?
My heart beating out of my chest ? [Bethany Joy - BO One Tree Hill]

Cette série, et précisément ce personnage, m'a poussée à poursuivre ce que j'aime. Pour elle, c'est le chant, pour moi c'est plus l'écriture. Mais peu importe. On laisse trop facilement tomber nos passions suivant la manière dont notre entourage interagit dans notre quotidien. Chose regrettable mais pas irréversible.

I'm  back...

--

Posté par Myspa à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2009

Aparté -3-

Wild_is_the_wind

Retourne en enfer et claque bien la porte.


Tes photos me rappellent les coups que tu me portais. Tes écrits me rappellent ta voix qui m'ordonnait des horreurs. Tout ce qui te touche de près ou de loin me rappelle l'enfer que tu m'as fait vivre. Notre mémoire à long terme a cela de déconcertant, qu'on ne peut sélectionner, trier ce qu'on veut garder, de ce qu'on veut enfouir. Je reste convaincue que tu ne ressembles à personne. Que ton comportement n'était pas humain. Comment aurais-je pu te contrôler ?

Trois ans après, je suis toujours au bord du malaise quand je pense à toi de manière trop précise. Certaines douleurs sont palpables, la mienne est toujours visible malgré les années passées. Tu me hantes encore, jour après jour.

Quand on me demande naïvement ma plus grande peur, je réponds finir seule. Mais c'est bien toi ma plus grande hantise. Ta simple présence me coupe le souffle. Comme un moyen de défense. Comme si je devenais invisible. Car de toute façon tu vis dans un film. Alors tout est permis ?

Tu t'es invité dans mon système limbique (groupe de structures du cerveau jouant un rôle très important dans le comportement et en particulier, dans diverses émotions comme l'agressivité, la peur, le plaisir ainsi que la formation de la mémoire) Tu nourris ma haine, ma détresse et tu as gommé le peu d'innocence qui me restait...

Luis_Royo_04

Je m'adresse à toi qui m'a marquée au fer rouge. Ce sceau est répugnant. Représentant à la fois la honte et la haine. Je le porterai jusqu'à ma crémation. Une fin ironique. Ne dit-on pas que tu es né dans les flammes de l'enfer ? Les miennes me mèneront loin de toi, au paradis. Mon paradis.

---
Anecdote troublante :
un de mes malaises
(le dernier a eu lieu il y a quelques heures)
lors d'un concert où malgré les  10 000 personnes réunies,
... je t'ai frôlé ... La terre s'est alors scindée sous mes jambes.
Elles qui d'ailleurs ne me portaient plus.
Heureusement mes amis avaient pris le relais.
---

--

Posté par Myspa à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2009

Même joueur rejoue encore.

coupé

Boy when you touch my body...
You know you make me feel hot
We're going home after this party...
So you can show me what you got.
We start slow, got all the time you need...
No where to go, baby it's you and me
Let's go....make we....say yo....oh oh....

[Sean Paul, Nina Sky - "Connection"]

 

Boy, tu as eu ta chance. Tu ne l'as pas saisie. Tu ne m'as pas saisie. Tu aurais dû me prendre quand je te l'avais proposé, si facilement. Les cartes étaient distribuées. Elles promettaient une partie gagnante mais tu as préféré une nouvelle donne. Sache qu'il y a un temps pour jouer et un temps pour agir. Trop tard pour mettre ta gène au placard et sortir le grand jeu. Tu n'es plus à la hauteur de la mise. Pourtant tu demandes un sursis. Boy, le temps imparti est écoulé.

Tu as triché cette nuit. Sans rancune.

--

Posté par Myspa à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]